Texte de soutien reçu de Raymond squizzato

Publié le par Vincent Bessat

"TERRITOIRES : Un développement territorial équilibré, des régions fortes

CE QU’IL FAUT CHANGER

Une politique qui profite à Paris (19%de population) qui reçoit 27,5% des investissements pour l’enseignement, 32% pour la santé,80% pour la culture. Ministères, médias et sièges sociaux sont regroupés à Paris.

Des régions à la traîne : 3% du budget de l’Etat pour les régions en France (contre 20% en Italie,30% en Espagne, 40% en Allemagne).

Transports : Paris-Marseille (775km) : 3h de trajet ; Marseille-Bordeaux (647km) : 7h45 ; Limoges-Clermont-Ferrand (230 km) : 4h.

Inégalité d’accès aux grands évènements culturels et sportifs : construction d’un nouveau stade de rugby à Paris, niant la réalité du rugby en Occitanie.

CE QUE NOUS VOULONS : L’égalité territoriale

Nouvelle répartition de la fiscalité : 60% aux collectivités (autonomie fiscale) , 30% à l’Etat, 10% à l’Europe. Garantir l’égalité territoriale grâce à un fonds de péréquation pour corriger les inégalités.

Transfert de vrais moyens politiques et financiers aux régions : pouvoir d’adaptation législatif et règlementaire, pour apporter des solutions adaptées aux habitants.

Permettre à chaque région de prendre en main son développement (politique de l’eau, distribution de l’énergie, politique linguistique et culturelle…) pour cela, le niveau de compétences doit être régional ou interrégional.

Rénover des lignes ferroviaires, permettant la grande vitesse (220km/h) et des gares de proximité, plutôt que de construire des lignes à très grande vitesse (LGV 300 km/h), très couteuses, qui négligent le réseau secondaire, celui du quotidien.

Renforcement de la coopération entre régions en Europe.

AILLEURS C’EST POSSIBLE POURQUOI PAS ICI ?

En Suisse, pays fédéral, grâce à 20000 gares et stations, 97,4% des personnes se trouvent à 1km maximum d’un arrêt !

Europe Ecologie Les Verts partage en très grande partie ces analyses et propositions du Partit Occitan et c’est pourquoi un accord national existe entre ces deux formations.

Il faut savoir que sur la première circonscription de nos voisins de Haute-Loire, c’est Gustave Alirol président du Partit Occitan qui est le candidat unique PS, EELV, POC.

Aussi c’est dans la clarté et en toute logique que nous soutenons les candidats EELV du Cantal.

Vincent Bessat et Mireille Laborie sur la une et Dominique Dumazel et Lionel Roucan sur la deux.

Raymond Squizzato                                              Partit Occitan"

Publié dans législatives 2012

Commenter cet article

PINEAU 01/06/2012 09:17


Élections législative 2012


 


Pourquoi je voterai pour le Tandem Vincent BESSAT et Mireille
LABORIT


EELV le 10 JUIN 2012


 


 


 


 


L’écologie un luxe … ?


Non …et cependant  pour nous, majorité des citoyens
salariés cela revient à dire que le Bio, c’est BOBO ! Et cher … !  


Alors …..


Votons pour Un député E.E.L.V à l’assemblée National qui interrogera le gouvernement sur le
« pouvoir d’acheter »


Vous me dites …


Il y à tant de problèmes plus important à réglés …Alors l’écologie... !! C’est ce donner bonne
conscience !!


 NON !


Votons pour Un député E.E.L.V  à l’assemblée National
c’est lui donner les moyens de défendre des projets profondément social sur notre département! Projets générateur de plus d’égalité.


Car les projets écologiste pour  notre département du
Cantal sont profondément sociaux et générateur de plus d’égalité !


Ils ne s’arrêtent pas seulement à compter le nombre de passage d’image Cantalou sur
TF1 !!


Un député E.E.L.V sera en
capacité de défendre les préoccupations majeures de nos concitoyens Cantalou, L’emploi, le pouvoir d’achat, la défense d’une autre agriculture, les transports (TER, BUS, Transport de
proximité)


Un député E.E.L.V sera
défendre notre ruralité en préservant le tissu de service publique : Administration ! École ! Hôpital !


Un député E.E.L.V sera là
pour promouvoir à travers l’écologie un accès pour tous aux biens et services indispensables dans un département comme le notre !


Un député E.E.L.V sera
défendre les projets créateurs d’emploi dans les loisirs le tourisme et la culture, projets en relations direct avec cette nature que les Habitants du Cantal de tout les Cantons défendent,
entretiennent, et parlent parfois avec passions !


Un député E.E.L.V, c’est
l’assurance pour les habitants d’un projet qui ne se mesurera pas à la seule démagogie du luxe médiatique !


Le projet politique et les valeurs
défendus par Vincent BESSAT et Mireille LABORIE sont loin de toutes les régressions ! Pour un Cantal innovant, juste et efficace !!


 


 


 


O.PINEAU