Texte de soutien de Pierre jean L.

Publié le par Vincent Bessat

"L’Ecologie ça ne suffit pas !

 

Dans le Cantal on a tous les atouts potentiels d’une belle nature, voire d’une croissance verte. Ici, la biodiversité, aucun risque ! Le changement climatique, c’est pour les autres, vu le niveau bas de notre thermomètre. Et puis, on a la santé… Que demander de mieux, sinon une pseudo-autoroute, pour notre désenclavement. Y’a  pas de soucis, et pourtant !

N’oublions pas que la pollution n’a pas forcément d’odeurs (la gestion de nos déchets sera traitée par ailleurs). L’eau dans nos rivières, quand on n’est pas au régime sec … devenu trop fréquent, bien que limpide, est parfois de qualité médiocre. La protection de nos captages laisse encore à désirer. L’air pur de nos montagnes, porté par les vents rhodaniens, peut nous ramener trop d’ozone. Notre élevage pastoral réputé extensif n’économise pas les engrais chimiques, les antibiotiques et les pesticides en Châtaigneraie ne sont pas anecdotiques… que l’on retrouve aussi dans nos ruisseaux.

La production agroalimentaire BIO, ici, ne décolle pas ! Tout juste la moyenne nationale. Alors qu’elle est créatrice d’emplois. Pour approvisionner nos marchés et nos cantines scolaires, il nous faut  encore user de circuits  trop longs. Où sont les alternatives alimentaires pour nos troupeaux quand l’herbe vient à manquer, à cause des sécheresses à répétition et où sont (produites) les céréales pour notre consommation humaine ? Qui a  pu déjà déguster de nos bons fromages au label AB ?

Est-on satisfait de nos trains TER, malgré le fort engagement de la Région et donc des contribuables que nous sommes? Du local au national, bien des députés  nous font encore défaut pour impulser une vraie croissance qui ne peut-être qu’écologique (dixit la Banque mondiale qu’on ne peut taxer de gauchiste).

A-t-on bien réalisé QUE le Grenelle de l’Environnement mis en scène par l’UMP s’est finalement traduit par un enfumage (faute aussi aux décrets d’application inexistants).  Voir ces camions (non surtaxés) qui sont toujours plus nombreux sur nos routes alors que l’on ferme nos gares. QUE la France est le mauvais élève de l’Europe en matière de préservation des sols et de l’eau. STOP à la fuite en avant consumériste (des autruches la tête dans la Sablière), productiviste et gaspilleuse. ANTICIPONS l’inexorable dégringolade énergétique (on peut sortir progressivement du nucléaire sans émettre plus de CO²). « Les ennemis de la démocratie sont ceux qui remettent à plus tard les réponses aux enjeux et aux défis de l’Ecologie.»

Heureusement, des hommes comme Vincent Bessat pour Europe Ecologie Les Verts sont encore volontaires pour prêcher dans un pays vert aux allures de désert.

L’autisme de nos électeurs encore bipolaires (PS-UMP) saura se guérir si l’on est un peu patient. Encouragez-le par votre prochain vote législatif en juin prochain.

Pierre-Jean L. "

 

Publié dans législatives 2012

Commenter cet article