Texte de soutien de Hervé F. sur l'économie sociale et solidaire

Publié le par Vincent Bessat

Le 10 juin je voterai Vincent Bessat et Europe Ecologie les Verts !

La crise ! Si le bilan du gouvernement sortant est très mauvais, "ce n'est pas de sa faute, c'est à cause de la crise mondiale" !!!

Oui la crise mondiale économique et sociale nous a frappé mais c'est le résultat d'une économie capitaliste et libérale qu' ont soutenu et soutiennent encore l'UMP et notre député sortant.
Cette crise financière est le résultat de la politique menée par le gouvernement sortant. Ce sont eux les vecteurs de ces crises qui nous frappent.
Depuis de nombreuses années l'économie libérale est le modèle proposée par la droite. Et en effet nous voyons où cela nous a mené : un chômage en hausse, des délocalisations, une perte du pouvoir d'achat, une pauvreté grandissante, des riches de plus en plus riches...

Et pourtant une autre voie existe. Un autre modèle existe .

Sous l'impulsion d' Europe Ecologie, un nouveau ministère est né, consacré à une autre forme d'économie : l'Economie Sociale et Solidaire .

Confrontées à ces crises, les entreprises de l'Economie Sociale et Solidaires ont resisté et on voit poindre un nouvel intérêt des pouvoirs publics. Mais cette forme d'économie est depuis fort longtemps prônée par Europe Ecologie.

Coopératives, Fondations, Associations, Entreprises sociales, Mutuelles, c'est plus de 2 millions de salariés, c'est 8% du PIB français, c'est 10 % des emplois en France ( 14 % sur le bassin aurillacois)...

Pendant que des entreprises se restructurent, pendant que certaines délocalisent, pendant que certaines suppriment des emplois pour accroitre les bénéfices pour les actionnaires, plus de 50 000 emplois sont crées chaque année par les entreprises de l'ESS.

Ces modèles d'entreprendre sont durables, solidaires et socialement responsables. Ils sont une alternative au capitalisme.

Ni actionnaires à retribuer, ni parachutes dorés aux grands patrons, ni actions côtées en Bourse...

La CRES d'Auvergne ( chambre régionale de l'économie sociale et Solidaire) n'est ni l'antichambre du MEDEF ni de la CGPME.

L'économie sociale et solidaire est au service de l'homme, au service d'intérêts collectifs sociaux ou sociétaux.

L'ESS c'est deux grandes familles :

- Les coopératives, mutuelles, associations et fondations sont des sociétés de personnes et non de capitaux et leur finalité est de répondre à un intérêt collectif. Il y a liberté d'adhésion et une vraie gestion démocratique ( 1 homme 1 voix )

- les entreprises sociales sont à finalité sociales ou environnementales et à lucrativité limitée. Les produits ou services ont vocation à résoudre un problème sociétal resté sans réponse.

L'économie sociale et solidaire c'est mettre l'économie au service de l'homme et non l'inverse !

Voilà pourquoi Vincent Bessat et Europe Ecologie mettent en avant ce modèle économique et sont à même de conforter la place de l'ESS au sein d'une économie plurielle, d'assurer le déploiement et la croissance de ses structures au sein des territoires.

Croire en une nouvelle forme d'économie, en un nouveau modèle durable c'est possible avec Europe Ecologie les Verts.

Il n'y a pas de libéralisme dur ou contrôlé, il y a le libéralisme et n'oublions jamais ou cela nous a mené !

Le 10 juin votons pour un autre modèle novateur et respectueux de l'homme. Votons Vincent Bessat.

Hervé F

Publié dans législatives 2012

Commenter cet article