merci

Publié le par Vincent Bessat

Dominique, merci !
 
Merci pour ta campagne courageuse.
 
Merci pour l’écologie politique, merci pour les Verts, merci pour nous d’avoir mené dignement ce combat. Ceux, comme moi déçu de la faiblesse du score, se souviendront de ta dernière phrase de candidate, au soir des résultats : « La démocratie est parfois un juge amer, mais notre combat est beau et juste, il se poursuivra sans relâche ni faiblesse ».
 
Au millier d’électeurs Verts cantaliens, merci d’avoir eu le courage de voter pour vos convictions.
 
A toutes celles et ceux dont le vote a été guidé par la peur de ne pas avoir de candidat de gauche au second tour, ou qui ont voté de façon « tactique » en voulant faire barrage au candidat de la droite réactionnaire, je vous donne rendez vous lors des scrutins législatifs à venir.
 
Car je ne conçois pas que vous accepterez en permanence le chantage au vote utile. Je suis convaincu que vous êtes nombreuses et nombreux à vouloir d’autres pratiques et d’autres politiques, prenant en compte les urgences environnementales, sociales et démocratiques.
 
Je suis certain que vous ne vous laisserez plus prendre par les diktats de ceux qui instrumentalisent les peurs pour faire grossir leur score, cherchant plus à effrayer sur le risque pour second tour, sur la dangerosité de l’adversaire commun, qu’à convaincre de la justesse de leurs propositions.
 
Aussi, à l’heure du nécessaire rassemblement pour battre Sarkozy, au moment où les dynamiques unitaires doivent se créer et perdurer, merci donc à nos amis socialistes de bien vouloir entendre les aspirations, attentes et espoirs des écologistes.
 
Vincent BESSAT

Publié dans Actualités

Commenter cet article

laborie Jean Louis 28/04/2007 14:47

Le 28.04.2007
Merci à Dominique.
Merci aussi à Ségolène et à François pour ce dialogue plein de bonne
humeur , belle leçon de démocratie sur BFM et RMC.
Enfin un débat politique qui ne se résume pas à un " dialogue de sourds et de pensées muettes".
La nouvelle France est en marche, merci à Dany Cohn Bendit pour son aide.
Dr Jean Louis Laborie, conseiller municipal d'Aurillac.