Non au rassemblement de quads et aux loisirs motorisés !

Publié le par Vincent Bessat

vieux texte, Février 2006

 Au moment  même où  la Ministre de l’Ecologie et du Développement durable, Nelly OLIN  a jugé nécessaire de rappeler aux préfets et aux maires la loi du 3 janvier 1991 qui encadre strictement la circulation des véhicules à moteurs dans les espèces naturels en raison  de la multiplication des conflits d’usage, des incivilités et des exaspérations que provoque cette intensification des pratiques des loisirs motorisés, l’organisation d’un rassemblement de  quads  (dont on envisage même la pérennisation) constitue une véritable provocation  dans un département qui se targue de vouloir promouvoir un tourisme de qualité.

 Le Cantal n’est pas « le plus grand bourbier d’Europe » !! Est on sur que c’est là la meilleure image à donner de notre département ? A t on réfléchi à l’impact que ce déferlement de quads va donner pour d’autres formes de loisirs et de tourisme, bien plus respectueuse de l’environnement ?

 

 

Des pratiques bien plus durables de loisirs et de tourisme sont à promouvoir !

 Lors de cette manifestation, les espaces dédiés à la pratique seraient  encadrés et il ne devrait pas, normalement,  y avoir  de quads roulant sur  les espaces sportifs de la ville . Comment garantir qu’il n’y aura pas de débordements et des pratiques « sauvages » de quads sur nos espaces protégés ? Comment peut-on faire semblant d’ignorer que la présence sur «  le  plus grand bourbier d’Europe »  des pratiquants et des marchands du lobby des loisirs motorisés ne peut qu’encourager des pratiques polluantes, parfois dangereuses, antidémocratiques car coûteuses et  réservées à  des nantis, et développer, comme c’est déjà le cas ailleurs, des utilisations illicites de ces véhicules dans des espaces naturels qui doivent rester protégés .  

 

 

 

Les Verts Cantal considèrent qu’aucun argument économique ne peut justifier le choix d’un tel rassemblement dans notre département. Ils dénoncent la participation du Conseil Général  pour cet "événement" et appellent les citoyens attachés au respect de l’environnement et au développement de pratiques de loisir de pleine nature à s'opposer à la tenue d'une telle manifestation dans notre département.  

                                                                                        Pour les Verts Cantal,

Vincent BESSAT

Secrétaire départemental

 

 

 

Publié dans Cantal

Commenter cet article